choisir son alarme

Un émetteur permet d’ajouter différentes protections à un système alors que celui-ci n’était pas initialement pensé.


Lorsque vous choisissez votre système d’alarme, un des critères de choix peut par exemple être la variété des détecteurs que composera votre futur système. Certaines marques proposent de base, une très grande panoplie de détecteurs (ouverture, mouvement, barrière, image, etc.), d’autres préfèrent se limiter, mais, en contrepartie, ils proposent un émetteur radio qui vous permettra d’élargir leur gamme par l’ajout de détecteurs génériques tiers (Optex, etc.).

L’émetteur, le vrai !

Pourquoi, le vrai ? Car il est :

  • Sans boitier plastique.
  • Optimisé d’un point de vue encombrement.
  • Optimisé d’un point de vue énergie.

Ces critères permettent une intégration aisée à des systèmes tiers. Voici, par exemple un émetteur :

Émetteur ou Transmetteur VESTA

Cet émetteur, comme la plupart des émetteurs (AJAX, U-PROX, VESTA, ETC) permet donc de connecter des capteurs tiers au système de sécurité de votre choix, ce qui permet d’étendre le type de détecteur et ainsi profiter d’une protection optimale. Grâce à cet émetteur, vous pouvez transmettre les alarmes, notifier les tentatives de sabotage du capteur tiers et bien entendu le superviser (batterie, niveau radio, etc.). Prenons l’exemple du détecteur OPTEX ci-dessous, de base il n’est pas au catalogue VESTA mais grâce à l’émetteur VESTA, vous pouvez profiter d’une sécurité extérieure de renom.

Détecteur OPTEX / Vesta

L’émetteur, le contournement ?

Et quand le système que vous avez sélectionné ne propose pas d’émetteur pour relier des détecteurs tiers? Cette situation est très fréquente! Prenons un exemple concret qui précise le problème et présente également une solution de contournement.

Toutes les marques proposent dans leur gamme des détecteurs d’ouverture avec a minima une zone câblée, comme le détecteur Diagral ci-dessous :

Détecteur d’ouverture DIAG32APX

La zone câblée intégrée au détecteur d’ouverture permet de câbler un détecteur tiers, par exemple OPTEX en considérant une entrée alarme et une entrée autoprotection sur le détecteur d’ouverture et sur le détecteur tiers OPTEX.

Les points de vigilance concernant cette méthode :

  • Encombrement du détecteur d’ouverture qui servira d’émetteur radio.
  • Encombrement de la source d’énergie du détecteur d’ouverture ET du détecteur tiers.
  • Câblage du détecteur d’ouverture.

Tous les éléments énumérés ci-dessous sont à intégrer dans le volume alloué dans le détecteur tiers.

Exemple Optex VXI-R : volume en rouge
Exemple de câblage NC OPTEX

Une solution qui permet de répondre à une problématique d’intégration multi-marque.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur [Ctrl] + [Entrée] ou par un appuie long sur mobile.
Par avance merci.
🤝

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :